Alopécie, quand parle-t-on de perte de cheveux ?

Il s'agit d'une chute totale ou partielle de cheveux, avec une diminution de plus en plus apparente de la densité des cheveux. La calvitie ou alopécie androgénétique est la forme d'alopécie la plus répandue. Elle peut commencer dès le moment de la puberté et se remarque simplement par un dermoscope lors de la visite chez le dermatologue. Les hommes sont surtout les plus touchés. C'est un phénomène naturel déterminé par l'hérédité.

D'autres types d'alopécie peuvent être causés par un problème de santé par exemple.

Alopécie

Perdre ses cheveux pendant le lavage ou le coiffage est normal. Les cheveux chutent régulièrement par jour, mais se reproduisent en permanence. Cependant, la quantité varie en période de stress, lors d'un changement de saison, la chute de cheveux normale est souvent constatée à la fin de l'été et au printemps. Par contre, la chute sur l'oreiller ou une diminution brusque au niveau frontal sont des signes d'alopécie et peuvent alerter.

Certains facteurs peuvent accroitre la chute de cheveux femme, comme l'accouchement, la ménopause, ou le changement hormonal. La calvitie homme est une évolution fréquente de la vie du cheveu.

Elle dépend surtout de certaines hormones masculines, qui jouent un rôle clé dans le mécanisme de calvitie.

Alopécie, comment prévenir ?

Il n'existe pas de formule magique pour se prémunir de l'alopecie, particulièrement si celle-ci est héréditaire. Il y a tout de même, quelques précautions pouvant contribuer à la santé capillaire, comme l'alimentation saine et équilibrée ; certains oligo-éléments sont importants pour la santé des cheveux comme le magnésium, le fer, le potassium ou le calcium.

Le stress favorise le mécanisme de la calvitie en raison de la sécrétion d'androgènes. Découvrez la source de votre stress et les solutions pour mieux affronter les circonstances qui l'engendrent. Il faut aussi agir rapidement dès qu'on remarque la perte constante de cheveux.

Il existe en effet, certaines solutions pour ralentir l'alopécie. Les traitements de l'alopécie ont pour but de diminuer la perte de cheveux. Généralement, les spécialistes prescrivent un traitement qui stabilise une alopécie déjà installée. Une lotion qui s'applique quotidiennement et permettant la stimulation du cuir chevelu. Dans le cas d'une alopécie sévère, la greffe est aussi une solution courante. Qu'importe le traitement choisi, ceci ne sert qu'à réduire la chute et non à éliminer son origine.