Soin-maladie.fr » La sante » Balance impédancemètre : comment choisir celle qu’il vous faut ?

Balance impédancemètre : comment choisir celle qu’il vous faut ?

La gestion du poids et de la masse graisseuse représente un des nombreux enjeux sociaux-économique de notre société actuelle. En effet, la popularisation de la mauvaise alimentation, son apologie illustrée chaque jour par les différents médias, ainsi que sa propagation aux quatre coins du monde, ont abouti à une augmentation flagrante des cas d’obésité et d’obésité morbide à travers le monde, créant par la même occasion une “épidémie mondiale” comme le qualifie l’OMS, avec près de 2,8 millions de personnes décédées chaque année suites aux complications nées de leur excès pondéral.

Pour pallier ce problème, beaucoup de cadres du domaine médical veillent aujourd’hui à s’équiper de balances impédancemètres, qui sont des outils d’une rare efficacité qui permettent de déterminer le poids d’une personne ainsi que sa masse graisseuse, et ce, grâce à un système de conduction électrique, ainsi, la machine veille à émettre un courant de très faible intensité quand le patient est sur la balance, ce dernier permettra de déterminer le taux de matière grasse que la personne possède, car cette dernière est un très mauvais conducteur.

Quel type de balance impédancemètre choisir ?

Il existe sur le marché de l’équipement médical plusieurs types de balances impédancemètres, qui se différencient selon leur mode de fonctionnement, ainsi chaque balance propose d’utiliser un procédé type pour déterminer la quantité de masse graisseuse d’une personne, vous pourrez donc choisir soit :

  • Une balance impédancemètre normale ou classique : un modèle assez simpliste et fonctionnel. Cette balance fonctionne parfaitement selon le principe cité plus haut, elle permet de déterminer le taux de matière graisse corporelle de la personne approximativement et sans trop de précision, simplement en invitant le patient à se tenir droit sur le socle de la balance pendant quelque secondes.
  • Une balance impédancemètre munie d’électrodes : celui-ci est un modèle plus technique que le précédent. Cette balance se trouve équipée de petites électrodes qu’il faut coller au patient, ces dernières déverseront de petites décharges directement sur le corps, permettant ainsi une mesure plus fiable des différentes caractéristiques de la personne à laquelle ils sont liés. Cette démarche peut se faire en invitant le patient soit à rester allongé, soit à rester debout.
  • Une balance impédancemètre dites “pince à plie cutané” : plutôt rudimentaire et archaïque, cette balance très peu encombrante ne permet pas d’obtenir plus de 4 valeurs, ce qui peut être problématique. Elle est donc préférable pour des mesures à domicile.

Pourquoi utiliser une balance impédancemètre ?

Malgré le caractère peu jouissif de cette balance, son rôle est d’une importance cruciale pour l’évaluation de l’état de santé des patients, elle reste donc indispensable dans les cabinets médicaux, mais aussi chez les particuliers.

Mais également ...